Pas toujours fastoche d'être papa ! Droit d'auteur: antonioguillem / 123RF Banque d'images

Les 56 mots utiles pour les Papas Débutants

Avant même la naissance d’un bébé, tout un tas de nouveaux mots font leur apparition dans l’univers déjà encombré des parents. Pour éviter d’être complètement largué, voici un petit décodeur des termes à bien comprendre avant l’arrivée d’un gamin ! Ça vous évitera de dire « à quoi ça sert ? » et de passer pour un niais !

Le jargon de base quand on devient Papa

Lexique des mots compliqués lorsqu’on débute en tant que Papa :

ABCDEFGHIJ – K – LMN – O – P – Q – R – ST – U – V – W – X – Y – Z

 

Anneaux de dentition :

Typiquement la chose dont un mec n’a jamais entendu parler avant d’y être confronté ! L’anneau de dentition est un truc plastique ou en bois que votre bébé va mâcher pour soulager les poussées dentaires vers 6 ou 7 mois. Soit vous le laisser souffrir et achetez des boules Quiès (définition en cliquant ici), soit vous investissez dans un ou plusieurs anneaux de dentition. Grâce à sa texture, l’anneau masse les gencives du gamin, et le soulage. Et si vraiment bébé douille beaucoup, il existe des anneaux réfrigérés ! C’est beau le progrès ! Il y en a par ici !

 

Attache-tétine :

La tétine va vous sauver la nuit, voire même la vie ! L’attache-tétine est l’assurance que la tétine ne soit jamais perdue, ou tombée par terre ! Ça coûte pas cher, et c’est un accessoire plus utile qu’il n’en a l’air ! Vous accrochez un bout au vêtement de votre progéniture, et l’autre à la tétine. Ainsi, lorsque votre enfant laisse échapper la tétine, elle est retenue. Il y en a des milliers ici !

 

Babyphone ou Écoute Bébé :

Talkie-walkie pour bébé. Lorsque votre gamin fait dodo, vous placer l’émetteur à côté de lui. Et si par malheur il venait à se réveiller, vous l’entendriez grâce au récepteur que vous gardez à côté de vous. Dispositif complètement inutile si vous vivez dans 9m² ! Le babyphone existe également en vidéo, ce qui vous permet d’observer bébé dans son lit. Voir si tout va bien. Idéal pour les papas stressés ! On en trouve ici.

 

Baby Shower :

Fête sans alcool organisée par les copines de madame, pour la féliciter de la naissance prochaine et lui offrir pleins de cadeaux. Les gars ne sont pas spécialement les bienvenus, sachez-le avant d’essayer de vous y imposer ! D’ailleurs, si vous voulez vous couper l’appétit, n’hésitez pas à taper dans Google Images « BabyShower vagina cake« . Enjoy !

Bain :

Moment privilégié avec votre gamin, qui transformera votre salle de bain en piscine ! Pour agrémenter ce moment, vous pouvez acheter quelques jouets de bain (voir un peu plus bas dans l’article).

Balancelle :

Transat bébé qui se balance ! Idéal si votre bébé s’endort en étant bercé ! Voir à transat (ici) pour comprendre l’intérêt d’un tel achat. Ou aller ici pour choisir votre futur balancelle !

Barrière :

Ça peut paraitre bizarre de vouloir se barricader chez soi, mais le but est d’empêcher le bébé qui commence à ramper de se vautrer dans les escaliers, ou d’accéder à une pièce de la maison dangereuse pour lui.

Bavoir :

Sur-vêtement pour éviter d’avoir à faire des lessives trois fois par jours ! Le bavoir est disponible sous plusieurs formes, qui vont jusqu’à la cape intégrale pour faire de la peinture ou découvrir les joies de déjeuner tout seul ! Il va vous en falloir un petit lot… Car un bébé, c’est pas la personne la plus propre à table au début ! Il y en a des pas chers ici.

 

Berceau :

Lit enfant à barreau, dans lequel le bébé passe ses nuit jusqu’à l’âge de 2 ou 3 ans. En règle général, le berceau sert à … bercer ! Donc le lit dispose d’un système pour permettre le balancement. Différentes formes et matières existent : en bois, en métal, même en plastique. L’important quand vous choisissez un berceau, c’est que vous soyez à l’aise et en confiance avec. Si vous avez un doute sur la qualité, passez votre chemin. Vous ne seriez pas tranquille pendant que votre enfant dort à l’intérieur.

Biberon :

Ustensile censé remplacer le sein de la maman. Autant dire que l’entretien est bien plus chiant ! Beaucoup de choix au niveau des biberons : en verre, en plastique, avec des tétines à différentes vitesses… Bref ! Il va vous falloir vous renseigner un peu avant de choisir quoi acheter ! Le biberons fera d’ailleurs l’objet d’un article complet sur ce blog de papa prochainement ! En attendant, vous avez l’embarra du choix ici.

 

Body :

Sous-vêtement que votre maman appelait « justaucorps » à l’époque ! C’est en gros un tee shirt qui s’attache à l’entrejambe. Certains bodys sont plus pratique que d’autres et s’ouvrent entièrement sur le devant. Ainsi, il suffit de placer le body ouvert sur la table à langer, puis de mettre le bébé dessus et de refermer les boutons pressions. Ainsi, vous n’avez pas à enfiler le body par la tête, ce que certains bébés détestent. La plupart des magasins en vendent, et en ce qui me concerne, j’ai tourné longtemps avec les body « Boutchou » de Monoprix, ou Petit Bateau.

Boules Quies :

Accessoire non-accessoire qui permet de mettre sur off les cris des enfants, en s’enfonçant une boule de cire dans les oreilles ! À combiner éventuellement avec casque anti-bruit si vraiment le gamin pleure fort… Faites un stock ici

Chauffe biberon :

Il y a différentes manières de faire chauffer de l’eau dans un biberon. Le micro-onde est pas mal, mais vous devriez essayer de chauffe biberon ! Il a l’avantage de réchauffer doucement l’eau ou le lait contenu dans un bib’ ! Et si vous prenez le même que le mien, vous pourrez même le brancher sur la prise allume-cigare de la voiture, pour faire chauffer des biberons lors des longs voyages. Je vous mets le lien ici.

 

Couche :

Le principal poste de dépenses pendant vos trois prochaines années ! Si vous n’avez pas lu mon article à ce sujet, c’est ici ! Les couches existent sous deux formes : jetables ou non ! À vous de voir la forme que vous préférez. Sachant que l’une coûte nettement plus chère que l’autre, et pollue plus également.

Doudou :

Le copain numéro 1 de bébé ! Rien n’est plus important pour votre enfant que son doudou… Sauf peut-être sa maman. Et encore, pas sûr ! Je vous conseille, une fois que votre enfant aura « choisi » son doudou, de faire en sorte d’avoir son jumeau dans un placard… C’est-à-dire que vous serez bien content en cas de coup dur, de pouvoir rapidement dégainer un doudou sosie !

Écharpe de portage :

C’est le même principe que le porte bébé, mais en carrément plus artisanal ! Vous imaginez ces femmes africaines ou péruviennes portant leur bébé emmailloté dans de grands tissus ? Bah vous avez en gros une écharpe de portage ! Les avantages de ce mode de transport sont nombreux : la proximité avec son bébé, qu’il puisse sentir votre coeur, votre odeur. La position de maintien que fait prendre l’écharpe est aussi essentielle. Bref, beaucoup de bons côtés dans le fait de porter son enfant ! Les écharpes de portage sont en général moins chères que les porte-bébés, qui ont la même fonction. Vous en trouverez ici.

Faire Part :

Courrier à envoyer à la famille et aux amis fortunés dans l’espoir de récupérer en retour un petit cadeau ou un gros chèque ! Pour faire mes faire parts, j’avais fait appel à VistaPrint. Mais libre à vous de trouver mieux !

Fausse Route :

En voiture, c’est quand vous ratez la sortie d’autoroute. Au lit avec votre nana vous savez très bien ce que c’est. Mais avec votre bébé, c’est bien plus grave. C’est quand il avale de travers et manque de s’étouffer. Et dans ce cas-là, il faut savoir comment réagir, et vite ! Je ne peux que vous conseiller de suivre une formation aux premiers secours… C’est très loin d’être une perte de temps et d’argent. Savoir comment réagir en urgence ne s’improvise pas, et une fausse route est vite arrivée. En ce qui me concerne, j’ai sauvé la vie de ma gamine à deux reprises. Elle commençait à l’étouffer. Pour trouver une formation de secouriste, regardez sur le site de la Croix Rouge.

Fête des mères :

Sans aucun doute la fête la plus importante pour votre douce et tendre ! C’est la journée pendant laquelle elle va recevoir une magnifique boite à bijoux en emballage de camembert dont tout le monde sera jaloux !

Fête des pères :

La même chose que la fête des mères, mais cette fois c’est vous qui recevez avec le sourire un collier de pâtes ! Courage ! Répétez après-moi : « whaou, c’est magnifique ! »

Gigoteuse :

Voir « Turbulette« .

Goupillon :

Si vous êtes un peu religieux, le goupillon c’est le truc du prêtre pour bénir les gens. Mais dans la vraie vie, c’est une tige avec des poils (non, n’y voyez aucun rapport), qui sert à nettoyer et à aller au fond des biberons et des tétines. Je vous mets le lien de celui que j’utilise !

Grenouillère :

Vêtement intégral pour bébé (mais certains adultes continuent à en mettre parait-il… Chacun son délire !), qui fait office de pyjama pour les nourrissons. La grenouillère est une sorte de combinaison qui protège également les pieds de bébé du froid. C’est particulièrement pratique lorsque la grenouillère s’ouvre sur le devant et au niveau des jambes. Disons que ça vous évitera de passer 10 minutes à habiller votre enfant avant de le coucher ! Pareil que pour les bodys, les grenouillères que j’ai utilisées venaient de Monoprix ou de Petit Bateau.

Hochet :

C’est le genre de jouet que les parents trouvent navrant, mais qui constitue un best seller chez les bébés. Le hochet c’est une sorte de sceptre qui fait du bruit lorsqu’on le secoue… Voilà, c’est tout ! Bon, plus sérieusement, le hochet sert à éveiller les bébés qui, en l’agitant découvrent les textures et le bruit qu’il fait. C’est l’un des jouets symboliques de l’enfance ! Il y en a des tonnes ici !

 

Insomnie :

État nocturne dans lequel se trouve chaque parent, lorsque son gosse est malade… ou pas.

Jouet :

Objet en plastique ou en bois, très cher, qui fait beaucoup (trop) de bruit et qui se glisse sous vos pieds nus la nuit pour faire bien mal ! Au final, les jouets sont ce qui vous coutera le plus cher dans l’éducation de votre gosse ! Autant le savoir dès le début !

Jouet de bain :

La même chose que les jouets normaux, mais pour aller dans le bain. À ne pas confondre avec les autres, au risque de les bousiller et de passer une très mauvaise soirée ! L’intérêt de jouer dans le bain c’est que cela permet de détendre l’enfant. Le bain peut être un moment délicat, car certains gamins ont une peur bleue de l’eau. Le fait d’en faire un lieu de jeu permet de lui faire passer un bon moment. Il y en a beaucoup par ici !

 

Lait :

L’aliment de base de votre gamin la première année de sa vie ! Deux options s’offrent à vous : soit madame allaite et vous fait économiser pas mal d’argent (et en prime, vous n’aurez pas à vous lever la nuit !), soit vous achetez du lait en poudre pour enfant. L’avantage de ce dernier est de pouvoir être préparé et donné par les deux parents. Vous trouverez ce type de lait en pharmacie, en magasin bio ou en grande surface, selon la marque que vous aurez choisie.

Layette :

C’est le terme un peu vieillot pour l’ensemble des vêtements et linges de maison dont vous aurez besoin pour l’arrivée de votre enfant. Si vous avez la chance d’avoir encore votre grand-mère, peut-être que c’est une expression qu’elle utilisera.

Liniment :

C’est un produit naturel fait pour nettoyer et protéger les fesses de votre progéniture. Fabriqué à partir d’huile d’olive et de calcaire, le liniment nettoie, désinfecte et protège le popotin des gamins. En ce qui me concerne, je n’ai rien utilisé d’autres avec ma fille, et je n’ai jamais eu de problème de rougeur ou de démangeaisons. Vous en trouverez ici.

Liste de Naissance :

Si vous vous êtes marié, vous devez déjà connaitre le principe : vous  allez dans un magasin pour faire une liste de choses qui vous manquent. Puis vous la faites parvenir à votre famille et à vos amis pour qu’ils mettent la main au porte monnaie. D’une manière générale, vos proches seront heureux de vous faire ces cadeaux utiles à l’arrivée du bébé. Surtout si c’est le premier ! Et si vous arrivez à vous faire offrir une PS4, vous êtes mon héros ! Des listes de naissances, tous les magasins en proposent : Amazon, Aubert, Verbaudet… Bref, vous avez l’embarra du choix !

Lit Parapluie :

L’enfer sur terre ! Le lit parapluie a été inventé par des personnes qui voulaient (sur le papier en tous les cas) aider les parents ! Ils ont donc développé un lit impossible à déplier et replier simplement ! Avantage, vous le transportez plus facilement qu’un lit normal. Par contre, prenez votre mal en patience pour l’utiliser ! Ce lit est particulièrement utile si vous êtes régulièrement invité chez des amis à dîner, ou si vous bougez beaucoup avec votre enfant. Vous aurez toujours un lit sous la main. En ce qui me concerne, j’ai opté pour le lit de la marque BabyBjorn pour sa praticité et sa polyvalence. Et pour le coup, il n’est pas si chiant à déplier et replier ! Mais il coûte une blinde…

Matelas à langer / table à langer :

C’est un matelas que vous allez utiliser pour changer votre progéniture. Les matières utilisées sont conçues pour résister à toutes les saloperies qui pourraient sortir de votre enfant, et les bords sont légèrement remontés pour éviter que le bébé ne roule et  tombe. Cependant, prenez bien garde à ne jamais lâcher votre enfant lorsque vous le changez. Les tables à langer ou les matelas étant systématiquement à au moins un mètre, une chute de cette hauteur serait dramatique. Donc préparez bien le matériel (couche/cotons/liniment/vêtements de rechange) avant d’installer l’enfant. Et gardez une main sur lui. Ça vous évitera d’avoir à passer 5 heures aux urgences. Des tables à langer, il y en a plein plein ici ! Et si vous voulez la procédure pour changer une couche, je vous explique cela à la fin de cet article ! Bon courage !

Maternité :

C’est l’hôpital dans lequel va accoucher votre chère et tendre. Avec ses copines, vous l’entendrez parler de « matère », c’est ça !

Mobile :

Le mobile désigne trois choses dans votre nouvelle vie de parent : soit votre téléphone portable, soit la raison de votre passage à l’acte que chercheront les flics en cas de meurtre, soit le truc musical qui tourne au dessus du lit de bébé ! Je vais parler de ce dernier, les autres débrouillez-vous !
Le mobile est donc une tige que l’on accroche au lit de bébé, et au bout duquel une petite boite musicale et des peluches tournent. C’est l’association de la musique et du mouvement régulier qui agit et berce bébé le temps qu’il s’endorme. Beaucoup de choix de mobile ici.

Mouche bébé :

Sorte de petite paille, à insérer dans le nez du bébé, pour lui aspirer la morve… Et bon appétit bien sûr ! S’achète en pharmacie, dans les magasins de puériculture ou ici.

Nid d’ange :

Cela fait parti des indispensables des premiers jours de bébé. Le nid d’ange est une sorte de sac de couchage très chaud, protégeant des pieds à la tête, grâce à une capuche intégrée. L’enfant est enveloppé à l’intérieur, et vous pouvez le transporter sans risque qu’il attrape froid. Certains nid d’ange sont adaptés aux sièges auto et aux poussettes. Pour voir les prix, c’est par là !

Pédiatre :

C’est le médecin spécialisé dans les bébés, qui facture au moins 50€ la consultation de 20 minutes, pour te raconter que tout va bien et que tu te fais de soucis pour rien !

Peluche :

Parfois confondu avec le doudou, une peluche est un personnage en tissu tout doux avec lequel votre enfant passe de longues heures. Soit à dormir, soit à raconter des histoires. Bref, des trucs de gamins ! Nid à microbes, acariens et poussière, la peluche doit être lavée régulièrement. Opération qui provoque crises de larmes et cris. On adore ! Vous allez craquer ici !

 

Porte bébé :

C’est la version moderne de l’écharpe de portage ! En gros, un dispositif qui se porte comme un sac à dos ou un sac ventral, dans lequel on glisse bébé pour le transporter à pied au plus près de soi. Les avantages sont multiples par rapport à une poussette par exemple : la proximité avec son enfant, la facilité de déplacement, et les mains libres ! Contrairement à la poussette, vous avez vos deux mains de libres, vous ne gênez personne et vous n’êtes pas bloqué par un escalier ou un obstacle sur la route. Il y en a tout un tas ici.

 

Pot :

Une source de fierté et d’angoisse, réuni en un seul petit objet en plastique ! En gros, ce sont vos toilettes, mais miniature. Une alternative au pot est le réducteur de siège de wc. L’intérêt est que l’enfant utilise les mêmes toilettes que vous, et va plus facilement vous imiter. Mais si vous préférez essayez le pot, Amazon en vend quelques uns !

Poubelle à couches :

Chez vous, vous avez déjà une poubelle. Grosse, rutilante, trônant fièrement dans la cuisine ! Alors à quoi bon en acheter une nouvelle, qui ne servirait qu’à y jeter des couches ? Et bien justement parce que se sont des couches ! Et que les couches, ça peut vite sentir très mauvais ! Bien entendu, si vous optez pour des couches réutilisables, cette poubelle est inutile ! La poubelle à couches est équipée d’un sac plastique et d’un système qui, lorsque vous jetez la couche, l’emprisonne dans le sac en plastique. Au final, vous avez un chapelet de couche qu’il faut jeter tous les deux ou trois jours, et qui n’embaume pas dans toute la maison ! Achetez la votre ici !

Poussée dentaire :

C’est quand les dents du bébé sortent. C’est une période délicate. Tout un tas de symptômes désagréables peuvent survenir : diarrhée, fièvre, une tendance à grignoter tout ce qui passe sous son nez. Les gencives sont douloureuses, et pour tenter d’atténuer et soulager votre enfant, vous pouvez lui offrir un anneau de dentition.

Poussette :

Le bolide de votre gamin ! Si vous êtes du genre à compenser votre petit zizi par une grosse bagnole, vous allez pouvoir vous faire plaisir avec les poussettes ! Même principe qu’avec votre Allemande : plus c’est gros mieux c’est ! Mais plus c’est cher également… Plus sérieusement, vous allez vous servir de votre poussette de la naissance aux 3 ans de votre enfant, donc il faut la choisir avec un minimum d’attention. Les poussettes ne sont pas adaptées à tous les âges, mais certaines sont évolutives. Ainsi, vous commencez de la naissance à 6 mois avec une poussette qui place l’enfant face à vous (donc dos à la route). Puis la poussette se transforme et place le gamin face à la route. Il faut que vous réfléchissiez à l’utilisation que vous allez  en faire.

Si vous êtes urbain et que c’est simplement pour aller au parc, choisissez-la compacte et maniable. C’est toujours mieux pour zig-zaguer entre les mamies et les crottes de chien. Si par contre vous envisagez des virées à la cambrousse, à la mer, à la montagne… Une poussette tout terrain peut-être une bonne idée ! Mais ne perdez pas de vue la praticité de l’engin ! Comment allez-vous la transporter ? Rentre-t-elle dans votre voiture ? Pouvez-vous la soulever ?

Mon cas pratique :

En ce qui me concerne, j’habite en appartement et mon ascenseur n’est pas hyper grand. C’était la contrainte lors de l’achat : que la poussette rentre dans l’ascenseur sans que j’ai à la plier à chaque fois, avec le bébé dans les bras ! Et mon choix s’est porté sur la Yoyo de Babyzen. Méga compacte et maniable, et vous pouvez l’échanger directement contre un rein ! Car à +500€ l’ensemble, elle n’est pas donnée ! Je ferais plus tard un article dessus, parce qu’il y a à dire. En attendant, vous pouvez la trouver ici.

Siège auto :

Dispositif impossible à accrocher dans une voiture, censé rendre un trajet en automobile sûr et rassurant. Je force un peu le trait, mais les sièges auto se sont améliorés. Il existe un système universel que se fixe en deux secondes dans les voitures modernes : Isofix. Si votre voiture a été construite après février 2011, elle a système d’accroche. Sinon, vous pouvez opter pour l’ancien modèle de siège auto, celui galère à attacher avec les ceintures de sécurité qui doivent passer à des endroits bien précis pour être correctement mises… Des sièges auto, il y en a pléthore ici !

 

Stérilisateur :

Non, ce n’est pas un objet de torture pour homme ne souhaitant plus avoir d’enfant ! C’est juste une sorte de « marmite » dans laquelle vous placez tous les biberons, tétines, anneaux de dentition… Bref, tous les trucs qui méritent d’être désinfectés en profondeur pour éviter d’empoisonner le bébé. Trois méthodes de stérilisation : chimique, avec une petite capsule à dissoudre dans l’eau. Ou électrique, avec une machine à brancher, qui fabrique de la vapeur pendant 10 minutes. Ou encore micro-onde, avec simplement l’objet à placer dans votre micro-onde avec un peu d’eau pour activer la stérilisation. Pour découvrir cet objet incroyable, c’est ici !

 

Tapis d’éveil :

L’éveil de votre gamin, c’est essentiel. Et pour l’éveiller alors qu’il n’a que quelques mois, il y a un truc qu’on appelle tapis d’éveil. Tout est dit dans le nom : c’est un tapis, qui propose des matières, des formes, des couleurs et des sons pour stimuler bébé. Le tapis est surplombé d’une ou deux arches. Vous allongez l’enfant sur le tapis, et vous laissez faire la magie ! Certains tapis d’éveil disposent d’une musique et de lumières ! De quoi occuper votre progéniture pendant des heures ! Il y a en a chez Amazon, toujours !

 

Terreurs nocturnes :

C’est le cauchemar pour toute la famille, dans tous les sens du terme ! Le gamin se met à hurler en pleine nuit, tout en continuant à dormir… Contrairement au cauchemar qui réveille, la terreur nocture est un état d’agitation endormi. La plupart du temps, les terreurs nocturnes se déclarent chez les enfants de 4 à 6 ans, mais ce trouble peut toucher une enfant à partir de 9 mois… Si cela vous arrive, il ne faut pas réveiller votre gamin pour le réconforter. Mais chercher à l’apaiser par des mots doux, une main sur la poitrine ou des caresses sur le front.

Tétine (ou sucette) :

Le meilleur ami du Papa que vous êtes (ou serez prochainement !). La tétine, c’est le bouchon anti-bruit du bébé. Comme la plupart des best-seller de la puériculture, la tétine se trouve sous différentes formes et matières : plastique dur, plastique souple, caoutchouc naturel. De toutes les couleurs, et de toutes les tailles. Bon par contre, attention à en avoir toujours une sous le coude ! La tétine peut vous sauver une soirée, une promenade, ou une sieste ! Y’en a par ici !

Thermomètre :

Outils de précision pour vérifier s’il faut partir précipitamment aux urgences. Si vous avez plus de 20 ans, vous devez vous souvenir que le thermomètre ne s’enfonce plus dans le fondement, mais se glisse désormais sous le bras ! Il faut ajouter à la température prise 0,5° Celsius. Donc si le résultat est de 38.1° sur le thermomètre, la température réelle est de 38.6°. Affolez-vous !
Si vous êtes fan de StarWars comme c’est mon cas, vous pouvez vous offrir un thermomètre infrarouge. Ça ressemble à un pistolet laser, vous visez le front du gamin et ça donne sa température réelle immédiatement. C’est ici pour se prendre pour un Trooper !

Thermomètre de bain :

Même principe qu’un thermomètre classique, sauf qu’il ne s’agit pas de jauger la chaleur du gamin, mais celle du bain ! Il serait dommage d’ébouillanter votre progéniture en voulant la laver, donc des ingénieurs de la Nasa ont inventé un thermomètre qui flotte et vous donne la température du bain en direct live ! Idéalement, un bébé se lave à 37°. Des thermomètre de bain, ici !

 

 

Tire-Lait :

Outils pour la traite des femmes. Oui, dit comme ça c’est dégueulasse ! En vrai, il s’agit d’une petite pompe mécanique ou électrique qui reproduit la tétée d’un bébé. Le lait ainsi « tiré » peut-être congelé pour être utilisé plus tard. Il y en a quelques uns ici.

Tour de Lit :

Polémique autour du tour de lit : il augmenterait le risque de mort subite du nourrisson. Honnêtement, celui de ma fille lui a surtout sauvé la vie en lui évitant de se cogner le crâne contre les barreaux du lit. Pour vous expliquer, le tour de lit c’est un ensemble de trois coussins (ou plus) qui s’accrochent autour des barreaux d’un lit enfant. Cela permet d’éviter les courants d’air dans le lit, que le bébé se coince un membre entre les barreaux, ainsi que les chocs. Vous trouverez votre bonheur ici !

 

Turbulette :

C’est une sorte de sac de couchage pour votre bébé, qui laisse sortir les bras. L’ensemble est retenu au niveau des épaules par des bretelles. Cela remplace un drap ou une couette, qui ne sont pas top avec de très jeunes enfants. Vous en trouverez ici, entre autres !

Transat :

À la base, je pensais que le transat était un achat inutile… Et après en avoir reçu un en cadeau, c’est finalement vachement bien ! Cela vous permet de « poser » bébé à côté de vous, où que vous soyez. Sans transat, vous êtes condamné à porter votre enfant en permanence ou à le poser au sol quand vous voulez avoir les mains libres… Pas top. Le transat permet à bébé de participer à la vie de famille. Il sera avec vous sur le canapé du salon par exemple, et vous pourrez le transporter très facilement. Bref, un achat malin et utile ! D’ailleurs, vous pouvez passer le pas en en achetant un ici !

 

Veilleuse :

Les enfants ont souvent peur du noir. De vrais gamins ! La veilleuse est là pour rassurer votre marmot le temps qu’il s’endorme. Elle diffuse une lumière douce et parfois une musique. Un minuteur permet de définir au bout de combien de temps elle s’arrête. Les veilleuses du 21ème siècle ont différentes formes et fonctions : soit juste un objet lumineux, soit carrément de la projection de formes et de couleurs sur un mur ou le plafond. Idéale pour rejoindre les bras de Morphée en toute sérénité. Vous avez le choix en matière de veilleuse !

 


Cet article est participatif ! Si vous pensez qu’il manque un mot ou un accessoire de puériculture essentiel, signalez-le dans les commentaires ! Je le rajouterai avec plaisir 🙂 En attendant, abonnez-vous à la newsletter si ça n’est pas déjà fait !

Auteur de l’article : Julien

Blogueur autant que Papa et créateur de vêtements pour enfants, j'écris tous les jours sur mes différents blogs et j'en fais mon métier !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.